• Zadi Zaourou

  • Leopold Sedar Senghor

    "Nul n'a le droit d'effacer ma culture,car une communauté sans culture est un peuple sans être humains"

  • Frederic Titinga Pacere

    "Si une termitière vit, c’est qu’elle ajoute de la terre à la terre"

  • Edouard Glissant

    "Le poète achemine la connaissance du monde dans son épaisseur et sa durée, l'envers lumineux de l'histoire qui a l'homme pour seul témoin."

  • Pierre Bourdieu

    "Le sociologue rompt le cercle enchanté en essayant de faire savoir ce que l'univers du savoir ne veut pas savoir, notamment sur lui-même.”

  • Michel Foucault

    "De l'homme à l'homme vrai, le chemin passe par l'homme fou."

L’autonomie du champ litteraire ivoirien : etude de quelques variations : Amara KONE

Cette réflexion voudrait investir les rapports entre les champs littéraire et politique dans le microcosme ivoirien. A rebours du postulat d’une autonomie qui se voudrait franche et définitive, il s’agira ici de poser la littérature ivoirienne comme un espace spécifique certes, jouissant néanmoins d’une autonomie relative et surtout à caractère variationniste du fait des liens qu’elle entretient avec un espace social voisin : le champ politique. L’analyse, prenant pour base les présupposés de la sociologie bourdieusienne du champ littéraire, saisira la littérature ivoirienne à des moments précis de son histoire (le désenchantement et la première décennie du 21ème siècle) et de ses rapports avec le champ politique afin de révéler la logique autre que renferme la notion d’ « autonomie » en contexte ivoirien.

Lire la suite

Isaïe biton koulibaly face aux nouvelles perspectives de reconfiguration du champ litteraire ivoirien : DOBLA Aimé Donatien

De R. Escarpit à P. Bourdieu en passant par P. Dirkk et autres chercheurs contemporains ayant investit dans le caractère sociologique de la littérature, tous ont royalement ignoré ou n’ont pas connu la révolution technologique de ces deux dernières décennies. Internet et les nouvelles technologies de l’information font aujourd’hui partie intégrante de toute l’activité littéraire. De l’écrivain au lecteur en passant par le libraire, toute la chaine du secteur du livre fait nécessairement appelle à ces médias. Mais mieux encore, mis en rapport avec le caractère économique du secteur, Internet booste considérablement les ventes des produits livres par la mise en scène de l’auteur sur les réseaux sociaux. D’où notre intérêt pour l’auteur Isaïe Biton Koulibaly qui a su mettre à son profit les réseaux sociaux pour capitaliser les avantages qu’offre Internet au près du lectorat. De ce rapport littérature / Internet nous en sommes aujourd’hui au bouleversement des lignes de démarcations internes et externes du champ littéraire perdant leurs fondements institutionnels.

Lire la suite

L’outil discursif de la transitivite d’aime cesaire a henri lopes : Yao Jérôme Kouassi

Le présent travail qui porte sur la théorie de l’intertextualité est une réflexion fondée sur l’hypothèse de l’existence entre Aimé Césaire et Henri Lopes, d’une relation d’influence. L’interrogation centrale que nous y examinons estla suivante :comment Henri Lopes, à la suite d’Aimé Césaire, use-t-il du raisonnement par transitivité comme matériau littéraire, c’est-à-dire comme moyen de construction et de production de son discours littéraire ? Pour y répondre, nous articulons notre étude autour de trois points essentiels. D’abord, nous rappelons les éléments pertinents de la théorie de l’intertextualité sur lesquels nous fondons notre analyse. Ensuite, nous découvrons les manifestations de la transitivité chez Césaire, précisément dans son Discours sur le colonialisme avant de décrire l’usage spécifique qu’en fait Lopes dans certains de ses textes. Nos investigations nous ont permis de découvrir l’appropriation puis la transformation par Henri Lopes, du raisonnement par transitivité, tel que mis en œuvre par Aimé Césaire, dans son essai. Lopes, à la suite de Césaire, use de ce mode de raisonnement pour en faire un outil discursif, et un instrument de dénonciation, de démonstration et de persuasion.

Lire la suite

Problemes linguistiques et didactiques de l’education inclusive de qualite des enfants sourds au burkina faso : Aoua Carole Congo

L’éducation inclusive de qualité pour tous est un droit reconnu par la communauté internationale. L’assurer est cependant un grand défi notamment au Burkina Faso. Le présent article étudie le cas spécifique de ce pays. Il pose la problématique de l’adaptation de l’école inclusive burkinabè aux besoins éducatifs des apprenants sourds. L’objectif principal est de contribuer à éclairer la communauté scientifique et les acteurs en éducation sur les défis linguistiques et didactiques de l’inclusion scolaire des enfants sourds. A la fois quantitative et qualitative, l’étude, à se réfère à la théorie du constructivisme social développé par le psychologue cognitiviste Lev Vygotsky (1978). Les principaux résultats révèlent d’abord que la formation des enseignants est insuffisante pour viser une éducation inclusive de qualité. Ils révèlent ensuite une utilisation disparate des canaux de communication pédagogique que sont les langues de signes en présence. Enfin ils révèlent que les outils didactiques sont inadaptés aux besoins d’apprentissages des enfants sourds. Parmi les propositions faites en vue d’améliorer la qualité de l’éducation, il y a le renforcement des capacités professionnelles des enseignants, l’adoption d’une langue de signes scolaire de l’éducation des sourds et l’adaptation des outils didactiques aux contextes des écoles inclusives.

Lire la suite

Analyse des politiques d’alphabetisation au burkina faso : constats et diagnostic : W. Zacharia Tiemtoré

La vérification d’un résultat scientifique pose d’énormes problèmes dans sa pratique, en particulier en Psychologie Sociale où les paramètres techniques, temporels, financiers et sociaux sont changeants. En nous appuyant sur le cas de l’influence minoritaire, on évoquera plutôt l’idée d’une certaine continuité de pratique des expériences plutôt que d'une vérification d'un résultat obtenu antérieurement. Elle conduit également à expliciter les multiples mutations sociales et techniques survenues entre deux expériences. Ainsi, sa pratique expérimentale devient possible par sa capacité d'adaptation aux changements de contexte social.

Lire la suite

Réflexion sur les conditions d’une possible vérification scientifique d’un résultat en psychologie sociale : Olivier Zemba

La vérification d’un résultat scientifique pose d’énormes problèmes dans sa pratique, en particulier en Psychologie Sociale où les paramètres techniques, temporels, financiers et sociaux sont changeants. En nous appuyant sur le cas de l’influence minoritaire, on évoquera plutôt l’idée d’une certaine continuité de pratique des expériences plutôt que d'une vérification d'un résultat obtenu antérieurement. Elle conduit également à expliciter les multiples mutations sociales et techniques survenues entre deux expériences. Ainsi, sa pratique expérimentale devient possible par sa capacité d'adaptation aux changements de contexte social.

Lire la suite

Les indices d’identification du narrataire dans anthills of the savannah de c.achebe: Kone Klohinlwele

Les romans d’Achebe sont généralement cités parmi les œuvres de la littérature postcoloniale. Au lieu de nous contenter de ces affirmations, nous avons montré que si un tel point de vue est acceptable, nous le montrerons de façon objective par le narrataire postulé dans le récit. A travers une étude du « répertoire » référentiel et des stratégies narratives mobilisées, nous avons dressé une carte du profil du narrataire de ce roman. Ce narrataire est un sujet postcolonial qui est à même de décoder ces codes socio-culturels et les techniques narratives et esthétiques ce qui suggère quelques pistes sur l’identité sociale et littéraire de cette importante composante du récit.

Lire la suite

La colonisation et les indépendances africaines : deux mythes de la chute de l’homme : Yao Jean Marie Konan

Au regard des traitements iniques infligés par des humains à leurs semblables, au regard des droits de l’homme violés et des libertés individuelles piétinées, l’essence humaine dans son intégrité se désagrège progressivement et parallèlement émerge le trope de la bête. L’objectif a été d’interroger la colonisation et les indépendances africaines par le roman postcolonial, de les poser comme cause de la mort de l’humanité et de l’émergence de la bestialité. La duplicité du projet colonial et l’abjection des dictatures africaines à travers des discours dégradants, des systèmes politiques déshumanisants, des valeurs morales phagocytées, des sujets métamorphosés (…) ont fragilisé les frontières normatives entre l’humanité et l’animalité, et donc réussi à faire basculer l’espèce humaine dans le registre bestial.

Lire la suite

Le nageur est « nu » : mabanckou dans un flot autofictionnel : Christophe Kouame

Du point de vue théorique et générique,la lecture du paratextedel’ouvrage Black bazar de l’écrivain franco-congolais AlainMabanckou laisse transparaitre une sorte de duperie, de tromperiequiachèverait de mettre le lecteur dans une imposture. Portant la mention générique roman (deuxième de couverture), le contenu narratif se laisse traverser, transgresser, "violer", en partie par des brides historiques appartenant au vécu antérieur de l’auteur. Ainsi, ces "intermèdes factuels" et circonstanciels informeraient une sorte de fluctuation, d’infléchissement du genreromanesquepur, censé dire le faux, le mensonge à l’antipode du « pacte autobiographique » oudu contrat du dire vrai , vers « l’autofiction » ; forme scripturaire à travers lequel l’auteur ‘’s’invente’’ en inventant. Comment ce mouvement s’opère-t-il ? Comment Mabanckou fait-il cohabiter le réel et la fiction dans son œuvre ? Mieux, comment Mabanckou invente et se dévoile-t-il à travers son texte? Quel(s) enjeu(x) cet acte charrie-t-il ? Ces préoccupations, aussi importantes soient-elles, ouvrent le débat sur les écritures de soi, puis posent en amont le problème épistémologique de l’autonomie du sujet-écrivain africain (contemporain), ainsi que celle de son espace de création.

Lire la suite

L’image des pygmees dans le silence de la foret d’etienne goyemide : entre representations hierarchisees et interculturalite : Richmond Alain Konan

Les représentations de l’Etranger sont idéologiquement motivées. Elles mettent en jeu un rapport de force, vivifié par le complexe de supériorité. Allant de ce fait, les relations hiérarchisées se nourrissent de stéréotypes, de préjugés, de clichés ou d’idées préconstruites, généralement admis et partagés dans la culture regardante. Le silence de la forêt d’Etienne Goyémidé offre une approche originale de l’image de L’Autre. En effet, le texte fait le tour des images stéréotypiques attribuées aux pygmées (Babingas), considérés selon les niveaux d’ignorance, tantôt comme des animaux sauvages ou des individus « semi-légendaires », et souventes fois, comme des primitifs ou des sous-hommes. A l’épreuve de l’altérité, l’image stéréotypée du pygmée subit une dilution progressive. Elle fait place à la philie et à l’interculturalité. Cet article, dont l’outillage méthodologique est assuré par l’imagologie se propose d’étudier le mécanisme de déconstruction des hiérarchisations à l’œuvre dans le texte. A cet effet, les travaux de Daniel-Henri Pageaux sur l’imagologie, inspirés de l’analyse structurale de Claude Lévi-Strauss, conduiront cette étude.

Lire la suite