L’analyse du discours littéraire : une théorie du contexte sociologique africain : Daouda COULIBALY

Loader Loading...
EAD Logo Taking too long?
Reload Reload document
| Open Open in new tab

Telecharger le PDF

A propos : sociotexte

A voir

Ayi kwehi armah, Cheick Anta Diop et la renaissance africaine: la création littéraire entre mythe, connaissance et action : Klohinlwélé Koné

L’œuvre d’A.K. Armah est une version romancée des thèses de C. A. Diop. Ceci est visible à travers un ensemble d’indices paratextuels comme la maison d’édition et les titres des romans et des essais. Au niveau du contenu diégétique, les idées afrocentristes1 apparaissent dans les noms des personnages et les narrateurs/narrataires postulés. A travers la présence obsessionnelle d’une identité raciale immuable, d’une continuité historique entre l’Egypte pharaonique et l’Afrique post-coloniale et d’une conception presque militante de la vocation de l’écrivain, Armah se révèle comme un écrivain afrocentriste. Cette posture révèle de profondes divergences avec la pensée postcoloniale.