Des impuretés urbaines chez quelques romanciers africains. Un cas d’esthétique de l’irrationnel dans temps de chien de Patrice Nganang : Eldad SANGARE

Loader Loading...
EAD Logo Taking too long?
Reload Reload document
| Open Open in new tab

Telecharger le PDF

A propos : sociotexte

A voir

Abjection et crainte dans le mal de mer de Marie Darrieussecq : AKA Adjé Justin

Il peut paraitre paradoxal dans un environnement fictif exclusivement marin de parler de crainte, d’angoisse et d’abjection. Or, c’est bien de cela qu’il s’agit dans ce récit de Marie Darrieussecq à connotation naturaliste qui donne à lire une certaine socialité perçue négativement. Problème de représentation qui se pose avec acuité dans ce texte où la fonction de l’eau est dévoyée. Cette étude nous permet d’analyser ces déviances à travers l’anthropomorphisme des éléments naturels et un argotisme de l’abjection qui sont perçus comme des menaces indicibles, voire inqualifiables et caractérisent le discours darrieussecquien.