Numero 07 – Août 2020

Numéro 06 – Août 2020

Des changements de sens en ancien français. une analyse des facteurs et procèdes d’évolution sémantique : Rose SENE

L’histoire du français nous apprend que la langue est un système assujetti aux changements. L’évolution de la langue entraine l’évolution du sens des mots. Ces changements de sens s’opèrent pour différentes raisons qui impliquent le locuteur et qui sont corrélées au contexte et aux événements socio-historiques. Divers facteurs sont susceptibles de motiver les passages d’un sens à un autre. Les procédés sont aussi variés et offrent toujours des résultats surprenants qui incitent la curiosité du chercheur. Il convient de considérer, tous ensemble, les facteurs et procédés afin de les analyser suivant l’usage pour juger de la pertinence. MOTS CLES : mot, sens, contexte, sémantique, évolution, changement, assimilation, contagion, lexique.

Lire la suite

Rapprocher le milieu institue du milieu instituant : une mission attendue des comites de gestion décentralise des établissements scolaires cgdes : Maïga Zeïnabou Assoumi Sow

Par le truchement du programme Education Pour Tous (E.P.T), le Niger s’engage dans une réforme de son système éducatif en se dotant de la loi 98-12 du 1er Juin 1998 portant orientation du système éducatif nigérien (LOSEN). Mais le contexte institutionnel dans lequel s’opère cette réforme est fortement centralisé avec pour corollaire la mauvaise gestion des ressources humaines et matérielles et la non-implication des communautés. Aussi, dans le domaine de l’éducation, pour donner corps à cette initiative, le Niger a-t-il donné aux parents, après les avoir longtemps tenus à l’écart de la gestion et du fonctionnement du système éducatif, la possibilité de s’impliquer dans les affaires de l’école avec la création des Comités de Gestion Décentralisée des Etablissements Scolaires (CGDES) ? La présente étude vise à évaluer la plus-value de l’action de ces structures dans le rapprochement de l’école à son milieu instituant. En s’appuyant sur les modèles retenus par Esptein, l’article tente de trouver et d’expliquer les modèles de rapport école/parents au Niger.

Lire la suite

Les travers de l’Amour dans le père Goriot d’Honoré de Balzac : KOUASSI YAO RAPHAEL

Le XIXe siècle – siècle d’écriture de Le Père Goriot – installe durablement des mœurs au cœur desquelles l’amour et l’argent tiennent une position centrale. Dans Le Père Goriot, Balzac construit une histoire qui transforme ces deux actants en objets modaux, chargés de signifier la sémiotique des travers sociaux dans l’œuvre. Aliénés, consubstantiels l’un à l’autre, l’argent et l’amour s’invitent dans des occurrences sociales diverses où leur extraversion offre à la relation sentimentale toutes les hideuses actualisations que le siècle lui prête. Tantôt offert comme substantiel à la vie, ou lien de solidification des rapports, l’amour devient, à l’occasion, monnaie d’échange, moyen stratégique et de pression, instrument de réalisation ou de quête de positionnement social ; et dont, la dénotation ouvre la voie à toutes formes de travers.

Lire la suite

Médias du nord, médias du sud : de l’ « imagologie médiatique » à la reconstruction de l’image du continent africain : Dr TIAHO Lamoussa

L’image de l’Afrique a toujours été une préoccupation aussi bien pour les médias du Nord que pour ceux du Sud. A l’instar de la littérature coloniale, on constate encore de nos jours que certains médias du Nord continuent de véhiculer des discours tronqués et des images peu reluisantes sur l’Afrique. C’est une pratique qui ressemble fort bien à un complot médiatique ourdi contre l’Afrique. Face à une telle situation, les médias du Sud se sont engagés dans un processus de reconstruction de l’image de l’Afrique. Le présent article a pour objectifs entre autres, de questionner les médias du Nord et du Sud sur l’image du continent africain et partant, d’explorer quelques enjeux géopolitiques qui se jouent entre l’Afrique et les pays du Nord.

Lire la suite

Les innovations scripturaires dans cœur de femme d’Adamou Kantagba : Pierre NDUWAYO

Depuis la parution des Soleils des indépendances (1968) d’Ahmadou Kourouma, la littérature francophone d’Afrique noire entre dans une nouvelle ère. En ce sens, les romanciers usent de leur liberté d’écriture pour créer des œuvres originales, qui remettent en cause l’esthétique des romans antérieurs. C’est dans ce courant du ‘‘nouveau roman africain’’ que nous situons Cœur de femme d’Adamou Kantagba. L’objectif de cette réflexion, que nous réalisons à l’aide des théories de la poétique transculturelle, est de montrer comment le roman de Kantagba participe à l’innovation du roman africain contemporain. Qu’est-ce que la poétique transculturelle ? Comment Cœur de femme participe-t-il au renouvellement du roman africain contemporain ? Quelle forme prennent les innovations esthétiques apportées par Kantagba au roman classique ? Telles sont les questions qui guideront notre raisonnement.

Lire la suite

Narrer l’inconcevable ou la poétique du tourbillon dans L’Innommable de Samuel Beckett : NASSALANG Jean Denis

Cet article se veut une contribution aux réflexions sur L’Innommable de Samuel Beckett. Auteur épris de beauté artistique, son œuvre suscite un intérêt certain pour ses bribes de paroles qui s’entremêlent dans un récit qui s’interroge constamment. Les besoins de son temps impulsent une dynamique narrative qui rebute la cohérence des formes classiques pour asseoir une poétique de la dérive, du fourvoiement et de la douleur. Ce récit hermétique puise au viatique des crises qui ont déstabilisé la vie de l’auteur, le monde et au besoin de renouveau esthétique qui caractérise le nouveau roman.

Lire la suite

L’atténuation comme procédé énonciatif et discursif dans la littérature africaine : Une valorisation de l’acte Illocutoire : ZADI Esther Gisèle Epse GOUAMENE

La littérature africaine a une âme, une spécificité qui traverse les âges et l’impérialisme occidental. En dehors de ses différentes thématiques et de l’esthétique littéraire dont elle fait preuve, c’est une littérature emprunte d’atténuation pour restituer l’atmosphère de pudeur et de réserve habituellement en vigueur dans le milieu traditionnel africain. Cette atténuation permet dès lors de ménager l’autre pour aboutir à une harmonie, un équilibre social. La littérature africaine se spécifie ainsi et cette caractéristique fonctionne par souci de valorisation de l’acte illocutoire.

Lire la suite

Encodage rythmique : de la danse à la chorégraphie dans Wandi Bla ! de Konan Roger Langui : Aby Emmanuel AKADJÉ

La poétique de la danse et de la chorégraphie littéraires s’inscrit dans l’encodage rythmique relatif au mouvement des vers. Le soulignement de ce matériau sur l’aire de la page est un enveloppement de procédés de réécriture qui font des mots des acteurs poétiques de la danse et de la chorégraphie à travers l’expressivité des figures de construction, le concassage de la syntaxe, la spatialité des vers, la fréquence des mêmes structures phoniques. Cet éventail structurel et sonore chez Roger Langui, fonctionne comme un traité d’acoustique.

Lire la suite

Saisir le factuel dans Demain J’aurai Vingt Ans d’Alain Mabanckou : TATI Martin Kami

Le souci de l’objectivité guide de nombreux projets scripturaires qui dès lors convoquent le factuel fonctionnant dans le texte comme une véritable catégorie littéraire qui se laisse capter par tous nos sens de lecteurs. Dans la narration, le factuel est un paramètre irréductible traduisant la nécessité de saisir le réel en contexte de créativité littéraire. L’écrivain congolais Alain Mabanckou nous en donne la preuve à travers son roman intitulée Demain j’aurai vingt ans dont la trame est placée visiblement sous le signe d’une vie romancée.

Lire la suite

L’intermédialité dans Babyface et Monsieur Ki de Koffi Kwahulé : DJE Monkoha Pacôme Kevin

La présente communication se propose d’analyser Babyface (2006) etMonsieur Ki (2010), deux romans de Koffi Kwahulé à la lumière de l’intermédialité, une nouvelle approche du texte littéraire. Il est question, à partir de cette approche, d’étudier comment les médias dialoguent et s’interpénètrent dans le tissu textuel de ces deux œuvres romanesques pour engendrer une nouvelle esthétique scripturale. Avant d’identifier les médias présents dans les deux romans de Kwahulé et de déterminer leurs différents apports à ces textes, cette étude a défini d’abord le concept d’intermédialité dans son rapport avec celui de l’intertextualité. Elle s’est ensuite intéressée aux facteurs sociaux pouvant servir de justification à la pratique de l’intermédialité comme stratégie d’écriture chez Kwahulé. Elle conclut que l’influence des médias sur l’enfance et l’imaginaire du romancier ivoirien est à l’origine de l’utilisation d’une telle esthétique dans ses romans Babyface et Monsieur Ki.

Lire la suite