Numero 06 – Avril 2020

Numero 06

Non priorisation de l’allaitement maternel exclusif chez les nourrices de 18 à 35 ans à Bingerville : EKOUN Ahou Epiphanie

D’un point de vue sanitaire, le lait maternel reste l’aliment le mieux indiqué pour la nutrition de l’enfant. Ainsi, le bébé doit être nourri uniquement au sein de 0 à 6 mois sans toutefois y ajouter d’autres aliments. Cette pratique est appelée l’allaitement maternel exclusif. De nos jours, les mères allaitantes ne priorisent pas ce choix pour diverses raisons sociales.Le dynamisme dans lequel évoluent les mères de la ville modifie ou change leur manière de faire, d’agir et de penser. C’est cette idée qui nous a emmenés à faire un travail de recherche sur la non priorisation de l’allaitement maternel chez les nourrices. Le présent article a pour but d’analyser les logiques sociales qui sous-tendent la non priorisation de l’allaitement maternel exclusif chez les nourrices. Pour rendre compte de la réalité sociale, cette étude à travers une méthode qualitative basée sur des entretiens d’un échantillon de quarante-un (41) individus a mis en exergue les idéologies conçues des mères nourrices sur l’allaitement maternel exclusif, la nature des rapports qui les lient à leur milieu social puis ses enjeux. La population étudiée a été obtenue par choix raisonné c’est-à-dire que nous avons définir les critères d’inclusions et d’exclusions lors des entretiens. De cette étude, il ressort que les mères ont une connaissance de l’allaitement maternel exclusif et sont conscientes de son importance pour elles et leurs bébés mais, les contraintes sociales de ces actrices les empêchent de pratiquer l’allaitement maternel exclusif.

Lire la suite

Flexibilité cognitive et performances scolaires chez des élèves ivoiriens du premier cycle : SORO Kolotcholoma Issouf

La présente étude a pour objectif de montrer que la flexibilité cognitive influence les performances scolaires. L’étude porte sur 215 élèves répartis selon premier cycle. Ces élèves sont soumis à des tests de flexibilité cognitive (Trail Making Test A & B). L’étude de la significativité statistique du lien entre la flexibilité cognitive et les performances scolaires est effectuée à l’aide du test de Spearson réalisé sous le logiciel SPSS. Les données confirment une corrélation positive entre la flexibilité cognitive et les performances scolaires. Au regard de ces résultats, cette étude pourrait, dans le domaine scolaire, susciter l’attention des spécialistes et des autorités compétentes en la matière, sur la prise en compte des fonctions exécutives notamment la flexibilité cognitive dans les apprentissages.

Lire la suite